Une saison de Nobel Lecture : « Le Quêteur de la mort »

Lecture de la pièce :

« Le Quêteur de la mort » (Éditions Seuil) par Xavier Gallais en présence de l’auteur Gao Xingjian

Dimanche 24 septembre 2017 à 18h30

Gao Xingjian 

Gao Xingjian est un écrivain, dramaturge, metteur en scène et peintre français d’origine chinoise. Il grandit durant les répercussions de l’invasion japonaise en Chine orientale. Sa mère éveille très tôt l’intérêt de son fils pour les arts de la scène et l’écriture. Il reçoit une formation de base dans les écoles de la République populaire et obtient un diplôme de français en 1962, à l’Institut des langues étrangères de Pékin. Entre 1980 et 1987, il publie des nouvelles, des essais et des pièces de théâtre mais son avant-gardisme et sa liberté de pensée lui attirent les foudres du Parti communiste chinois. En 1987, il est contraint à l’exil et est depuis déclaré persona non grata sur le territoire chinois. Il vit en France depuis 1988, où il a obtenu l’asile politique et publie en 1990 son grand roman «La Montagne de l’âme». Chevalier des Arts et des Lettres, il obtient le prix Nobel de littérature en 2000. En 2002, l’American Academy of Achievement lui remet le Golden Plate Award. En 2003, il est élu membre de l’Académie Universelle des Cultures, Paris.

 

Xavier Gallais 

En 2004, il obtient le Molière de la révélation masculine pour son interprétation dans Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, au théâtre des Bouffes du Nord, mis en scène par Philippe Calvario, qui révèle la richesse et l’étendue de son talent de comédien, la critique conquise le compare à Patrick Dewaere. En 2007, il est le premier acteur à obtenir le Raimu du meilleur comédien dans une comédie pour Adultères de Woody Allen mis en scène par Benoît Lavigne.
Remarqué très tôt par Jacques Weber, ce dernier lui confie en 2001 le rôle titre dans Cyrano de Bergerac avec Marina Hands puis à nouveau en 2004 dans Ondine interprété par Laetitia Casta. Jacques Weber lui offre en 2002 son tout premier et grand rôle pour la télévision avec Ruy Blas qu’il interprète face à Gérard depardieu et Carole Bouquet.
En 2009, il est « Silva Vaccaro » dans l’adaptation de la pièce de Tennessee Williams « Baby Doll » interprété par Mélanie Thierry et mis en scène par Benoît Lavigne à l’Atelier. Ce rôle, apprécié par la critique, marque un tournant dans sa carrière[réf. nécessaire].
A l’opéra on le retrouve en 2012 avec l’Orchestre symphonique de Barcelone dans l’Oratorio « Jeanne d’Arc au bûcher de Arthur Honneger dirigé par Marc Soustrot à l’Auditori de Barcelone. Il interprète « Frère Dominique » aux côtés de Marion Cotillard.
Au théâtre, il travaille sous la direction de Olivier Py (Prométhée Enchaîné d’Eschyle) ; Michel Fau (Nono de Sacha Guitry) ; Benoît Lavigne (Adultères de Woody Allen et Baby Doll de Tennessee Williams avec Mélanie Thierry) ; Jacques Weber (Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand, Ondine de Jean Giraudoux et Ruy Blas de Victor Hugo) ; Philippe Calvario (Roberto Zucco de B-M. Koltès) ; Gilbert Désveaux (Les Grecs de J-M. Besset, La maison et le zoo d’Edward Albee) ; Claude Baqué (Septembre blanc de Neil LaBute).
Sous la direction d’Arthur Nauzyciel, il a joué dans Ordet de Kaj Munk créé au Festival d’Avignon 2008, en 2011 dans Faim de Knut Hamsun, et en 2012, il était Tréplev dans La Mouette de Anton Tchekhov, créé à la Cour d’honneur du Palais des papes. En 2015-2016, il interprète en anglais le rôle du Policier dans Splendid’s de Jean Genet mis en scène par Arthur Nauzyciel à l’international (New York, Séoul, Madrid, Paris…).

 

 

ACHETER VOS PLACES